Régime

Chargé de festival indispensable

Le stagiaire effectuera les inscriptions et le suivis des courts métrages en festivals, indispensables pour la vie de ceux-ci. Stage inférieur à 2 mois. Nous cherchons quelqu’un d’autonome, dynamique, organisé et motivé. Une maîtrise du pack office (sous PC) est souhaitée ainsi que de l’anglais. Salaire envisagé : indemnité de repas à hauteur de 5€ par jour.

Madame, Monsieur,

Expérimentée en court-métrages, je connais parfaitement les outils d’inscription pour les festivals, ce qui me paraît d’emblée être un atout pour postuler à votre annonce. De plus, le pack office n’est pas un secret pour moi, et l’anglais, première langue mondiale, est absolument indispensable à la vie des court-métrages pour leur diffusion internationale. Je serais ainsi ravie de leur assurer l’existence qu’ils méritent mais que peu de gens comprennent, en raison de leurs préoccupations très éloignées du petit monde des sociétés de production. En effet, je regrette que ces courts formats soient si méconnus et que leur vie dépende principalement de leur diffusion en festivals, souvent fréquentés par une poignée de professionnels accrédités mais moins attirants pour le public normal.

Sachez par ailleurs que j’ai le sens du sacrifice, et que pour permettre à un court-métrage de trouver ses spectateurs potentiels, je serais prête à donner de mon temps et de mon énergie. J’imagine à quel point il est difficile pour vous de consacrer votre travail à cette lourde tâche pour seulement cinq euros de nourriture par jour, et je vous trouve bien courageux de réduire ainsi vos calories pour nourrir les chances de diffusion des court-métrages. Je serais heureuse de rejoindre votre équipe au service d’une si belle action. A moins que cette indemnité ne soit exclusivement destinée au stagiaire que vous souhaitez actuellement recruter, ce qui, dans ce cas, serait absolument méprisable de votre part. Cela voudrait dire en effet que le seul stagiaire serait puni des mauvais résultats et se verrait obtenir cinq euros pour ses bons et loyaux services ! Ce ne serait pas acceptable. Lui jeter des cacahuètes à la figure reviendrait au même, si je peux me permettre une telle remarque. Mais j’ose espérer que chaque membre de votre société touche ce même salaire équitable pour tous, car, dans le cas contraire, je trouverais cette pratique non seulement scandaleuse, mais aussi humiliante.

Imaginez un instant ce que pourrait faire ce stagiaire avec ses cinq euros quotidiens, pendant que ses supérieurs iraient prendre du bon temps au restaurant. Il aurait peut-être tout juste de quoi acheter une formule sandwich étudiant, et serait probablement obligé de rallonger de sa poche les centimes manquants. Mais heureusement, je suis quasiment certaine que ces mesures de restriction sont appliquées à chacun, car dans cette grande et belle famille du cinéma, tout le monde partage ses peines et doit le respect à son prochain, dans la joie et la bonne humeur pour que vivent les films et que perdure la beauté de l’art.

Cependant, si par malheur j’avais dû me tromper sur les destinataires de cette indemnité de cinq euros que vous appelez salaire, je serais non seulement obligée d’oublier immédiatement cette annonce qui aura failli me faire rêver, mais je serais également forcée, au nom de tous mes camarades stagiaires d’ici et d’ailleurs, de vous dénoncer auprès des syndicats et d’entreprendre contre vous les démarches nécessaires pour rétablir la justice. Dans ce cas, peut-être auriez-vous intérêt à contacter Les Restos du Coeur pour un potentiel partenariat.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de ma vive curiosité quant aux précisions que vous voudrez bien apporter à votre annonce. Bien cordialement,

Sara Fistole.

3 réflexions sur « Régime »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *