Période d’essai

Chers lecteurs, fans, détracteurs, co-précaires et autres chômeurs,

Pour leur anniversaire, certains reçoivent une Rolex, d’autres un voyage aux Bahamas ou un séjour 4 étoiles aux Grands Thermes de Saint-Malo, ou les trois à la fois. Aujourd’hui, je pense que les précaires que vous êtes peuvent m’envier ce beau cadeau tombé du ciel, opportunité inespérée en cette période sombre de chômage chronique. Comment vous exprimer ma joie sans retenir mes larmes après avoir reçu ce matin un courrier qui, enfin, me hisse à ma juste valeur et crée en moi l’espoir solide d’une vie meilleure ? Je ne peux résister à la tentation de vous faire partager cette bonne nouvelle, et je souhaite pour chacun de vous que la roue tourne enfin dans le bon sens :

Bonjour,

Nous avons bien reçu votre candidature, et nous avons le plaisir de vous informer que vous avez été présélectionné. Il est cependant très important que vous lisiez attentivement ce mail afin de comprendre notre fonctionnement et la procédure qui permettra de faciliter l’examen de votre candidature.

A titre indicatif, nous sommes actuellement une petite structure, relativement éloignée du fonctionnement des grosses sociétés. Nous sommes actuellement dans une phase de développement et de test sur des nouveaux projets. Dans ce cadre, vous serez amené à travailler en équipe dans un petit open space. Il convient également de noter qu’une partie de votre planning hebdomadaire devra s’effectuer en Home office. Notre développement est basé sur un réseau de compétences bien établi et dans ce cadre, vous aurez la chance de suivre des « micro-formations » avec un professionnel de la communication. Il convient cependant d’attirer votre attention sur le fait que Artem 5 n’est pas un centre de formation et que vous devrez être capable de faire preuve d’autonomie dans la mise en pratique de vos acquis pédagogique.

Il est inutile de nous contacter par téléphone avant d’avoir répondu à ce mail.

Si vous maintenez votre candidature, il conviendra de bien vouloir nous ré-adresser votre mail en écrivant à stages@artem5.com  et en respectant la procédure suivante :

Dans l’objet du mail vous indiquerez :
« nom – prénom – téléphone – poste de stagiaire en »

Dans les premières ligne du texte de votre mail vous indiquerez :
disponible à partir du …. à temps plein (ou sinon préciser) pour une durée de …
Ecole : ….
Expérience : « nombres d’heures d’expérience professionnel »

La suite de votre mail sera constitué de votre lettre de motivation et nous vous remercions de joindre votre cv au format (.doc ou .pdf) en pièce jointe.

Cette procédure nous permet le classement et l’archivage des candidatures.

Une dernière précision, nous avons classé les stages en deux catégories :
Les stages de catégorie A sont plus faciles à obtenir. La durée du stage est de moins de deux mois. Dans ce cas l’indemnité de stage est basée au minimum sur le remboursement intégral des frais de restauration et au mieux sur la base de 417,08 euros en fonction des résultats et de l’implication du stagiaire. Dans certains cas, les stages de catégorie A sont prolongés et deviennent des stages de catégorie B.

A contrario, les stages de catégorie B et d’une durée supérieure à deux mois sont soumis à une période d’essai de 1 mois avec une indemnité de 417,08 euros dés le premier jour de  stage mais avec une sélection plus difficile liée à votre parcours professionnel. Ces stages sont susceptibles de vous permettre de devenir un salarié en CDD en fonction du bilan de fin de stage. 

Je vous propose donc de choisir la catégorie de votre stage, de suivre la procédure indiquée ci dessus et de nous recontacter par téléphone du lundi au vendredi entre 10h et 17h en demandant  à parler de ma part au responsable des stages pour un entretien préalable à un rendez vous. Ce rapide entretien téléphonique a pour objectif de viabiliser votre candidature, et le cas échéant de fixer une date et une heure de rendez vous à votre plus proche convenance.

Nous vous remercions d’avance pour votre compréhension.

Je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments les plus distingués.

Une fois de plus, je ne peux résister à la tentation de vous faire partager ma réponse.

Madame, Monsieur,

Je tiens à vous dire que je suis très émue par votre courrier et de l’attention que vous portez à mon profil en ce jour spécial qui est celui de mon anniversaire. Sans activité sérieuse depuis de nombreuses années, je serais ravie de participer à votre session de recrutement sur catégorie et je vous envoie sans plus attendre cette lettre de confirmation qui, je l’espère, achèvera de vous convaincre quant à ma détermination, mon enthousiasme et la sincérité de ma démarche. Permettez-moi de copier-coller votre texte à trous afin que je puisse y répondre simplement (pour vous aider, mes réponses sont en lettres capitales) :
« nom FISTOLE- prénom SARA – téléphone PORTABLE- poste de stagiaire en OPEN SPACE ». Disponible à partir du . DEMAIN.. à temps plein (ou sinon préciser) pour une durée de 1H. Ecole : .SUPERIEURE. Expérience : « nombres d’heures d’expérience professionnel ». JE SUIS DESOLEE MAIS JE NE COMPRENDS PAS LA QUESTION.

Concernant les précisions que vous apportez au bas de votre lettre, je préférerais la catégorie B de vos stages, la A étant un peu plus facile à obtenir et donc moins soumise à la satisfaction d’avoir été élue parmi tant d’autres. Vous savez que nos générations aiment le challenge et se sentir au-dessus des autres pour mieux les écraser. De plus, je ne saurais que faire de vos frais de restauration dans le cas de la catégorie A étant donné que je suis déjà en mesure de manger gratuitement aux Restos du Coeur. Quant aux 417 euros versés en cas de satisfaction, s’il faut attendre deux mois pour les avoir, je suis désolée de vous apprendre que le montant du RSA est à peu près le même mais qu’il a l’avantage d’être sans open space. Je préfère donc aller naturellement vers le plus offrant.

Pour la seconde catégorie, sachez que je suis particulièrement intéressée par la période d’essai de 1 mois. En effet, si le lieu ne me convient pas du tout, ou si mes collègues ont tendance à parler d’épilation au milieu de l’après-midi alors que je ne jouis plus de ce privilège depuis longtemps, je serais rassurée de pouvoir quitter le poste sans préavis. Pour avoir regretté l’enterrement du CPE en 2006, je suis bien heureuse de constater qu’il existe désormais de bien meilleures options que ce contrat déjà has been.

Madame, Monsieur, j’espère que votre courrier n’était pas une blague de ma mère pour me faire croire à une réponse d’un employeur. Si c’était le cas, je ne trouve pas ça très drôle car les faux espoirs sont durs à accepter le jour de son anniversaire surtout de la part de sa mère. Si votre offre est réelle, j’attends avec impatience votre appel sur mon portable et je vous dis à très bientôt.

Bien cordialement.

Sara Fistole.

10 réflexions sur « Période d’essai »

  1. Ma Sarounette,
    Jamais je n’aurais osé faire une blague d’aussi mauvais goût et je reçois cette annonce comme un réel cadeau (c’est aussi un peu mon anniv’).
    Je trouve que tu as raison de choisir la formule B qui semble beaucoup + intéressante mais arrête de te focaliser sur cette histoire de poils, ça va te jouer des tours et en + avec 417 €, t’auras même de quoi t’arracher les cheveux !
    Bon anniversaire
    Ta maman

  2. Sara,

    Bon anniversaire. Cet merveilleuse anonçe aurait mérité une remarque açerb sur la correction ortographique.

    J’éprouve beaucoup de plaisir à te lire,

    Florian

  3. Si ce n’est ta mère c’est donc ton frère, ton père, ta soeur ou ton autre frère oh oh si j’avais un marteau…
    Ben non, mais ça ressemble effectivement à une blague, un fake, un hoax comme on dit chez Arthur au geekland de Chezy. Un Rh qui a voulu se défouler après s’être rendu compte, en relisant son annonce, de l’énormité de sa connerie, ça c’est d’la com.
    Passe une bonne soirée d’anniversaire !
    Bizz

  4. On dirait le descriptif des épreuves d’une émission de télé-réalité: genre cuisiner un plat pour 12 dans un placard, sans plats mais avec une boîte d’allumettes. Ou survivre sur un volcan en éruption avec un canif. Je n’ai rien compris, sauf que la « rémunération » pourrait varier entre « rien » et « paye tes frais ».
    Et qu’est-ce que le « Home office ». Rester chez soi en pyjama devant la télé ou entendre son chef en qualité Home cinéma?

  5. C’est incroyablement ridicule et, comme toujours, la réponse que tu y as apporté était parfaitement adaptée. Je ne sais pas qui sont les RH qui se creusent la tête pour formuler ce genre d’offre, mais tu serais bien plus compétente à leur place. C’est peut-être d’ailleurs par peur du candidat trop bon que les offres sont si pathétiques …

  6. Dis donc Sara pourquoi tu postules pas pour poster des post au huffington post, il ne rémunère pas les blogueurs et tu aurais comme camarade d’open space Rachida Dati? qu’en penses tu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *